• Enseigner le français à tous les élèves

     

    Un ouvrage que je suis en train de dévorer sur la prise en compte des difficultés des élèves.

    Quelques principes de base :

    - les difficultés de l'élève ne doivent pas être traitées en dehors de la classe lors d'aides spécialisés et ignorées pendant le reste du temps.

    - dégager du temps pour individualiser avec l'élève en difficulté et mettre les autres en autonomie sur des tâches d'automatisme n'est pas non plus la solution, car c'est l'émulation du groupe et les échanges qui font progresser.

    - pour que les élèves donnent du sens aux apprentissages, il faut d'abord que les enseignants en donnent aussi ! Exemple : Quel intéret de connaitre la structure des différents écrits sans savoir à quoi sert un conte, un écrit fantastique ? A quoi sert la littérature ?

    - adapter, ce n'est pas enlever toute difficulté au travail proposé. L'apprentissage n'est existe que s'il y a dépassement d'une difficulté (située dans le ZPD de Vygotski).

    Je n'en suis qu'au début mais ça a l'air prometteur ! Et contrairement à ce qui est annoncé, ça ne s'adresse pas qu'aux PLC mais peut intéresser les PE également !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires