• Enseigner le français à tous les élèves

     

    Un ouvrage que je suis en train de dévorer sur la prise en compte des difficultés des élèves.

    Quelques principes de base :

    - les difficultés de l'élève ne doivent pas être traitées en dehors de la classe lors d'aides spécialisés et ignorées pendant le reste du temps.

    - dégager du temps pour individualiser avec l'élève en difficulté et mettre les autres en autonomie sur des tâches d'automatisme n'est pas non plus la solution, car c'est l'émulation du groupe et les échanges qui font progresser.

    - pour que les élèves donnent du sens aux apprentissages, il faut d'abord que les enseignants en donnent aussi ! Exemple : Quel intéret de connaitre la structure des différents écrits sans savoir à quoi sert un conte, un écrit fantastique ? A quoi sert la littérature ?

    - adapter, ce n'est pas enlever toute difficulté au travail proposé. L'apprentissage n'est existe que s'il y a dépassement d'une difficulté (située dans le ZPD de Vygotski).

    Je n'en suis qu'au début mais ça a l'air prometteur ! Et contrairement à ce qui est annoncé, ça ne s'adresse pas qu'aux PLC mais peut intéresser les PE également !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Edit du 13/10/13 :

    Je laisse tomber le système des couleurs finalement, j'ai réalisé un recueil de poèmes célèbres que j'aime , de difficultés variables. Les élèves piochent dedans librement.

    Les poésies sont imprimés en 2 sur une page (donc format A5) sur du papier de couleur et plastifiés , puis rangées dans un porte-vue A5.

    Poésies 2013/2014

    Là, je me base sur le fichier proposé par sapienta et compte en ajouter au fur et à mesure de mes découvertes.

    Consignes

    Fiche bilan poésie élève

    Fiche bilan prof

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Edit du 12/10/13

    La grille que j'utilisais jusqu'à présent ne me convenait plus pour différentes raisons :

    • Elle est trop détaillée pour les items du dire, lire et écrire et ne me permets pas d'évaluer en terme de compétences ou de domaines lors d'activités complexes
    • Elle n'est pas assez détaillée pour les items d'EDL, et du coup incompréhensible pour les élèves qui ne voient pas leur évolution
    • Elle ne prend pas en compte les items des autres compétences et des autres paliers que je peux éventuellement être amenée à évaluer au cours de la 4/3ème en français/HG.

    J'ai donc préparé plusieurs outils :

    • Une double page recto/verso qui reprend tous les items de toutes les compétences que je peux évaluer sur les deux ans. Les items n'y sont pas détaillés et n'y sont reportées que les évaluations positives en inscrivant la date en vert (3 possibilités). Idéalement, en début d'année, je reporte les réussites de 6e/5e. Cette feuille reste dans la classe, dans la pochette d'évaluation. Pourquoi ne pas utiliser un livret entier ? Tout simplement parce que nous sommes nombreux à enseigner sur une classe et que je ne peux pas manuellement reporter les évaluations de tout le monde. Nous avons un outil informatique pour cela, Educhorus, qui est remplit trimestriellement par tous, moi y compris. Alors pourquoi faire une version papier en plus ? Déjà pour me servir de sauvegarde, et aussi parce que l'outil informatique n'est pas facilement accessible pour les élèves qui n'ont pas accès aux évalautions positives mais seulement aux validations, lesquelles n'ont lieu qu'une fois pas an en conseil des profs... J'avais tout simplement besoin d'un outil simple où les élèves peuvent voir leur évolution, au moins en ce qui concerne le travail avec moi.

    Socle commun

     

    • Deux fiches "mes réussites" en EDL, qui détaillent des sous-items qui seront travaillés en préparation de dictée, en rituels ou lors de séances classiques selon les besoins de chacun. J'y fais figuré aussi des items du palier 1 car le palier 2 est très compliqué en EDL, et je veux tout de même que mes élèves puissent  "avoir du vert" sur leurs fiches. Ce sot les mêmes sous-items qu'ils retrouveront sur leurs dictées ou lors d'éval, et qu'ils pourront reporter eux-même. Quand j'estimerai qu'un item sera entièrement validé, je reporterai la validation directe sur la double feuille générale.

    Socle communSocle commun

    • Une grille personnelle qui me sert de "traduction" des items du LPC parfois obscurs et sujet à interprétations. J'y transpose chaque item en capacité en fonction des activités en français et HG que je menerai sur les 2 ans, avec un gradient palier 2 /palier 3. S'y trouvent les domaines du LIRE/ECRIRE/DIRE de la compétence 1, ainsi que certains items des compétences 4, 5 et 6. A venir

     

     Pour évaluer mes élèves je ne suis pas satisfaite des items de la compétence 1 du palier 2 : pas assez détaillées à mon goût. Avec mes collègues de la segpa voisine, j'ai réalisé un tableau d'évaluation qui me convenait mieux. Je n'en suis toujours pas vraiment satisfaite mais j'attends les nouvelles instructions officielles début décembre avant de le modifier à nouveau...

    grille évaluation Français/HG

    La page 1 contient la correspondance entre les items originaux et mes sous-items.

    La page 2 est un tableau à compléter pour chaque élève : 8 évaluations possibles sur les deux ans où je les suis.

    La page 3 contient les items des autres compétences que je peux évaluer dans le cadre du français ou de l'histoire géo

    La page 4 contient les items compétence 1 palier 3 que je peux également évaluer éventuellement.

     

    Pour la compétence 1 palier 2, il y a deux items manquants, ceux de recherche documentaire, car c'est l'enseignant en charge du CDI qui s'en occupe.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires